120 battements par minute

120 battements par minute
20h30 – Dans les salles des fêtes
Jeudi 05 octobre St Amant-Roche-Savine
Vendredi 06 octobre La Chaise Dieu (auditorium Cziffra)
Samedi 07 octobre St Germain l’Herm
Mardi 10 octobre Billom (Moulin de l’Etang)
Mercredi 11 octobre Cunlhat
Jeudi 12 octobre Sauxillanges
Mardi 17 octobre Olliergues
  • Long métrage français
  • 2h22 - 2017
  • Genre : Drame
  • Réalisé par Robin Campillo
  • Avec Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel
  • Public : Adultes et adolescents - Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateur

Résumé

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale.
Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Les critiques

CinemaTeaser : « Film de lutte, de bande, d’amour tragique, « 120 Battements par minute » n’a peur de rien. Ni du romanesque, ni du politique, ni même d’en faire du cinéma » Renan Cros

Les Inrockuptibles : « Sous ses airs naturalistes, le film est travaillé, en filigrane, par une structure narrative sophistiquée, qui va du général vers le particulier, de la collectivité vers l’individu, seul face à la mort (…) : « 120 battements par minute » est l’un des plus beaux films de l’année. » Jean-Baptiste Morain

Le point de vue Ciné Parc

Ce film qui a enthousiasmé l’ensemble des critiques lors du dernier festival de Cannes, n’usurpe pas son « Grand prix ». 120 battements par minute est un film d’une grande qualité cinématographique, à la fois militant et romanesque et il a fallu sacrément d’audace et de talent à Robin Campillo, son réalisateur, pour réussir à recréer au cinéma des scènes d’assemblées générales sans jamais les rendre soporifiques. Un film vraiment réussi dans la forme et sur le fond et qui nous fait toucher du doigt la détermination de ces jeunes garçons et filles qui ont lutté pour avoir le droit de vivre…