3 visages

3 visages
21h – Dans les salles des fêtes
Jeudi 2 août St Amant-Roche-Savine
Vendredi 3 août La Chaise Dieu (auditorium Cziffra)
Samedi 4 août St Germain l’Herm
Mardi 7 août Billom (Moulin de l’Etang)
Mercredi 8 août Cunlhat
Jeudi 9 août Sauxillanges
Mardi 14 août Olliergues

 

  • Long métrage iranien - version originale sous-titrée
  • 1h40 - 2018
  • Genre : Drame
  • Réalisé par Jafar Panahi
  • Avec Behnaz Jafari, Jafar Panahi, Marziyeh Rezaei
  • Public : Adultes & adolescents

Résumé

Une célèbre actrice iranienne reçoit la troublante vidéo d’une jeune fille implorant son aide pour échapper à sa famille conservatrice… Elle demande alors à son ami, le réalisateur Jafar Panahi, de l’aider à comprendre s’il s’agit d’une manipulation. Ensemble, ils prennent la route en direction du village de la jeune fille, dans les montagnes reculées du Nord-Ouest où les traditions ancestrales continuent de dicter la vie locale.


Trois visages
Trois visages Bande-annonce VO

Les critiques

Les inrockuptibles: «  Dans ce road-movie intérieur, le cinéaste enfermé retrouve au bout du chemin la liberté du cinéma qui est le sien : malicieux, intelligent, sensible, attentif et généreux. » Jean-Baptiste Morain

Le nouvel observateur : « L’humour, l’intelligence, l’humilité avec lesquels le réalisateur de « Taxi Téhéran » dit son impuissance de créateur face aux difficultés de ses concitoyens et regarde ses comédiennes, ces femmes, se frayer un chemin entre les obstacles que leur dresse le patriarcat archaïque et liberticide qu’est la société iranienne, ne forcent pas seulement le respect. Ils font plaisir à voir. » Nicolas Schaller

Le point de vue Ciné Parc

3 visages est né d’une situation qui, sans être nouvelle, a littéralement explosé avec l’avènement des réseaux sociaux – extrêmement utilisés en Iran : la quête éperdue de contact, en particulier avec des personnalités du cinéma. Jafar Panahi (Taxi Tehéran), malgré sa situation officielle de réalisateur proscrit dans son propre pays est l’un des destinataires les plus sollicités par ces propositions – notamment de jeunes gens qui veulent faire des films. Et comme la plupart de ceux qui reçoivent de nombreux messages de la part de leurs fans sur les réseaux sociaux, il n’y répond que rarement, mais cela lui est déjà arrivé de ressentir une sincérité, une intensité qui l’ont poussé à se questionner sur la vie de celles et ceux qui envoient ces messages. C’est le point de départ de son nouveau film, brillante réflexion sur le traditionalisme du milieu rural, la place des femmes, la censure…

Avant-programme

Le film sera précédé d’un court-métrage : “Paroles de PEP’S” : Témoignages de Personnes à Energie Positive et Solidaire vivant sur le territoire d’Ambert Livradois Forez / Etudiants de l’Université Clermont Auvergne et Communauté de communes Ambert Livradois Forez / 2018 / 3mn