Blackkklansman

Blackkklansman
20h30 – Dans les salles des fêtes
Jeudi 25 octobre St Amant-Roche-Savine
Samedi 27 octobre St Germain l’Herm
Lundi 29 octobre La Chaise Dieu (auditorium Cziffra)
Mardi 30 octobre Billom (Moulin de l’Etang)
Mercredi 31 octobre Cunlhat
Jeudi 1er novembre Sauxillanges
Mardi 6 novembre Olliergues
  • Long métrage américain - version originale sous-titrée français
  • 2h16 - 2018
  • Genre : Policier
  • Réalisé par Spike Lee
  • Avec John David Washington, Adam Driver, Laura Harrier, Topher Grace, ...
  • Public : Adultes et adolescents

Résumé

Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité, par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l’histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

En se faisant passer pour un extrémiste, Stallworth contacte le groupuscule : il ne tarde pas à se voir convier d’en intégrer la garde rapprochée. Il entretient même un rapport privilégié avec le « Grand Wizard » du Klan, David Duke, enchanté par l’engagement de Ron en faveur d’une Amérique blanche. Tandis que l’enquête progresse et devient de plus en plus complexe, Flip Zimmerman, collègue de Stallworth, se fait passer pour Ron lors des rendez-vous avec les membres du groupe suprémaciste et apprend ainsi qu’une opération meurtrière se prépare. Ensemble, Stallworth et Zimmerman font équipe pour neutraliser le Klan dont le véritable objectif est d’aseptiser son discours ultra-violent pour séduire ainsi le plus grand nombre.


BlacKkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan
BlacKkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan Bande-annonce VO

Les critiques

Elle : « Violent, vindicatif, politique, militant, sans concession, ironique… Le nouveau film de Spike Lee nous prouve que le réalisateur n’a rien perdu de sa pugnacité. »Françoise Delbecq

L’humanité : »Spike Lee signe une farce politique intelligente et jubilatoire. » Dominique Widemann

Le point de vue Ciné Parc

En racontant sur grand écran l’histoire vraie de Ron Stallworth, premier flic noir américain de Colorado Springs ayant infiltré le klux klux klan, Spike Lee reconstitue les années 70 pour mieux parler du présent. Né dans l’urgence, pour répondre à un racisme qui ne se cache plus depuis l’arrivée de Donald Trump au pouvoir, Blackkklansman est un film ardant et combatif. Pour autant, Spike Lee n’oublie pas le cinéma ! Reconstitution impeccable, dialogues savoureux et drôles, narration sans temps mort, son film tourne au thriller et la tension ne cesse de s’intensifier. Blackkklansman nous fait rire, nous remue, nous bouleverse et nous glace le sang. Car Spike Lee enfonce le clou et nous rappelle qu’il ne faut jamais s’arrêter d’être indigné !