Ce qui nous lie

Ce qui nous lie
21h – Dans les salles des fêtes
Jeudi 3 août St Amant-Roche-Savine
Vendredi 4 août La Chaise Dieu (auditorium Cziffra)
Samedi 5 août St Germain l’Herm
Mardi 8 août Billom (Moulin de l’Etang)
Mercredi 9 août Cunlhat
Jeudi 10 août Sauxillanges
Mardi 15 août Olliergues
  • Long métrage français
  • 1h54 - 2017
  • Genre : Comédie dramatique
  • Réalisé par Cédric Klapisch
  • Avec Pio Marmaï, Ana Girardot, François Civil, ...
  • Public : Adultes et adolescents

Résumé

Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour faire le tour du monde. En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance. Il retrouve sa sœur, Juliette, et son frère, Jérémie. Leur père meurt juste avant le début des vendanges. En l’espace d’un an, au rythme des saisons qui s’enchaînent, ces 3 jeunes adultes vont retrouver ou réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent.


Ce qui nous lie
Ce qui nous lie Bande-annonce VF

Les critiques

Le journal du Dimanche : «  Après « L’Auberge espagnole », le cinéaste recrée une nouvelle famille de jeunes comédiens attachants et enthousiasmants : Pio Marmaï en grand frère pas si adulte, Ana Girardot toute en délicatesse dans un univers d’hommes, et François Civil, jeune talent à suivre. On a envie de trinquer avec eux. À la vie, à l’amour, à l’espoir. » Barbara Théate

Marianne : «Un film émouvant, profond et (parfois) cocasse où le cinéaste, bien aidé par ses excellents acteurs, ne se contente pas de mettre en scène les relations à la fois tendres et conflictuelles au sein d’une famille. Avec sa description réaliste d’un domaine viticole, Cédric Klapisch aborde d’autres thèmes qui lui sont chers. » Olivier de Bruyn

Le point de vue Ciné Parc

Cédric Klapish fait partie de cette génération de réalisateurs qui ont débuté en réalisant des courts métrages (Glamour toujours, Jack le menteur, Ce qui me meut). Après s’être fait remarqué, entre autre au Festival du court de Clermont-Ferrand, il s’attaque au long métrage dès 1991 avec Riens du tout. Adepte des comédies sociales où il excelle, il réalise ensuite Le Péril jeune (1995), puis Chacun cherche son chat (1996). La même année, il adapte Un air de famille, qui remporte le César du Meilleur scénario. Après des incursions moins réussies dans le drame, il revient en force avec une trilogie à succès : L’auberge espagnole, Les poupées Russes & Casse-tête chinois. Il se montre assez fidèle à certains acteurs comme Romain Duris ou Zinedine Soualem (le régional de l’étape, originaire de Thiers) et est à l’origine du projet télévisé à succès 10 %. Bref, un auteur qui garde le contact avec le public…

Avant-programme

Le film sera précédé d’un court-métrage : Our Wonderful nature – The common chameleon / Tomer Eshed / Allemagne / 2016 / Animation / 3mn