Everybody knows

Everybody knows
20h30 – Dans les salles des fêtes
Jeudi 31 mai St Amant-Roche-Savine
Vendredi 1er juin La Chaise Dieu (auditorium Cziffra)
Samedi 2 juin St Germain l’Herm
Mardi 5 juin Billom (Moulin de l’Etang)
Mercredi 6 juin Cunlhat
Jeudi 7 juin Sauxillanges
Mardi 12 juin Olliergues

 

  • Long métrage franco-italo-espagnol (version originale sous titrée français)
  • 2h12 - 2018
  • Genre : Drame
  • Réalisé par Asghar Farhadi
  • Avec Penelope Cruz, Javier Bardem, Ricardo Darin, ...
  • Public : Adultes & adolescents

Résumé

A l’occasion du mariage de sa sœur, Laura revient avec ses enfants dans son village natal au cœur d’un vignoble espagnol. Mais des évènements inattendus viennent bouleverser son séjour et font ressurgir un passé depuis trop longtemps enfoui.


Everybody knows
Everybody knows Bande-annonce VO

Les critiques

Le film est présenté en ouverture et en compétition au Festival de Cannes 2018

Positif : « Parfaitement maîtrisé dans sa structure, sa mise en scène et sa narration, « Todos lo saben » donne pourtant le sentiment que les personnages comme le spectateur sont libres et donc responsables de leurs jugements, de leurs décisions et de leurs actions.  » Jean-Loup Bourget

Bande à part : « Ashgar Farhadi creuse son œuvre de cinéaste du dérèglement intime et du désordre social. Dans le cadre d’un petit village espagnol, il en resserre avec une rigueur implacable le nœud dramatique. » Jo Fishley

Le point de vue Ciné Parc

Le réalisateur iranien Asghar Farhadi, a été découvert par le public français en 2011 avec un film majeur : Une séparation. On a pu par la suite découvrir le reste de son œuvre avec des films vraiment bouleversants autour des conflits familiaux comme Les enfants de Belleville, A propos d’Elly, La fête du feu, Le client. D’ailleurs, depuis 2006, Asghar Farhadi ne fait que collectionner les prix prestigieux dans le monde entier. En 2013 poussé par son distributeur français, il tourne en France, dans un pays et une langue qu’il ne maîtrise pas, Le Passé avec Tahar Rahim et Bérénice Béjo. Il décide cette année avec Everybody Knows de renouveler l’expérience, mais cette fois ci en Espagne avec des acteurs à l’aura internationale. Le film fait partie de la compétition officielle du 71e Festival de Cannes, dont il fait l’ouverture. On croise les doigts pour lui et on espère que vous deviendrez, comme nous, des inconditionnels de son cinéma.