Le Caire Confidentiel (VOstf)

Le Caire confidentiel
20h30 – Dans les salles des fêtes
Jeudi 14 septembre St Amant-Roche-Savine
Vendredi 15 septembre La Chaise Dieu (auditorium Cziffra)
Samedi 16 septembre St Germain l’Herm
Mardi 19 septembre Billom (Moulin de l’Etang)
Mercredi 20 septembre Cunlhat
Jeudi 21 septembre Sauxillanges
Mardi 26 septembre Olliergues

 

  • Long métrage suédois - version originale égyptienne sous-titrée français
  • 1h51 - 2017
  • Genre : Polar
  • Réalisé par Tarik Saleh
  • Avec Fares Fares, Hania Amar, Mari Malek
  • Public : Adultes et adolescents

Résumé

Le Caire, janvier 2011, quelques jours avant le début de la révolution. Une jeune chanteuse est assassinée dans une chambre d’un des grands hôtels de la ville. Noureddine, inspecteur revêche chargé de l’enquête, réalise au fil de ses investigations que les coupables pourraient bien être liés à la garde rapprochée du président Moubarak.

Les critiques

Le Monde : « A travers un polar efficace et passionnant, Tarik Saleh dénonce une société faisandée, gangrénée par la corruption à tous les niveaux.» Jean-François Rauger

L’humanité : «Un film noir remarquablement agencé, et de surcroît haletant, avec une gradation dans la noirceur (le héros est un ripou plutôt intègre dans son genre).» Vincent Ostria

Le point de vue Ciné Parc

Tarik Saleh est né en Suède. Ex-graffeur, ex-éditeur d’une revue, auteur de documentaires sur Che Guevara et sur Guantánamo, réalisateur d’un dessin animé (Metropia) et d’un polar (Tommy), il a un regard aigu, une façon rageuse de suggérer l’émiettement social, la détérioration de la simple morale. La grande force de son dernier  film réside justement dans sa veine sociale et dans la description précise de mécanismes complexes : les flics sont des ripoux mais la société est gangrenée par la corruption et l’injustice, personne ne peut s’en sortir. Pour Le Caire Confidentiel, Tarik Saleh s’est inspiré d’une l’histoire vraie : le meurtre, en 2008, d’une célèbre chanteuse libanaise. C’est moins le meurtre lui-même que la condamnation d’un proche de la famille Moubarak qui, à l’époque, a choqué le pays. Le film devait à l’origine être tourné au Caire. Cependant, compte tenu du scénario assez peu bienveillant vis à vis de la société égyptienne, les services de sécurité égyptiens ont fermé le plateau trois jours avant le tournage, obligeant les équipes à se délocaliser à Casablanca.

 

Avant-programme

Et ta prostate ça va ? / Jeanne Paturie, Cécile Rousset / France / 2015 / Animation / 3 mn