Le retour du héros

Le retour du heros
20h30 – Dans les salles des fêtes
Jeudi 19 avril St Amant-Roche-Savine
Vendredi 20 avril La Chaise Dieu (auditorium Cziffra)
Samedi 21 avril St Germain l’Herm
Mardi 24 avril Billom (Moulin de l’Etang)
Mercredi 25 avril Cunlhat
Jeudi 26 avril Sauxillanges
Mardi 1er mai Olliergues
  • Long métrage français
  • 1h30 - 2018
  • Genre : Comédie
  • Réalisé par Laurent Tirard
  • Avec Jean Dujardin, Mélanie Laurent, Noémie Merlant, ...
  • Public : Adultes & adolescents

Résumé

Elisabeth est droite, sérieuse et honnête. Le capitaine Neuville est lâche, fourbe et sans scrupules. Elle le déteste. Il la méprise. Mais en faisant de lui un héros d’opérette, elle est devenue, malgré elle, responsable d’une imposture qui va très vite la dépasser…


Le Retour du Héros
Le Retour du Héros Bande-annonce VF

Les critiques

Elle : « On pense à Ridicule, à la Folie des grandeurs, mais aussi à bien d’autres succès où le ressort comique tenait à un tandem de personnages, l’un pataud et attendrissant, l’autre brillant et exaspéré, et l’on se réjouit, vraiment, que celui-ci soit mixte pour l’une des premières fois. » Adèle Bréau

Le journal du Dimanche : « (…) un vaudeville romanesque au parfum de certains Philippe de Broca. Esthétiquement réussi, truffé de répliques bien senties, il doit aussi beaucoup à ses acteurs.» Baptiste Thion

Le point de vue Ciné Parc

Laurent Tirard (scénariste, dialoguiste et réalisateur à qui l’on doit entre autre : Mensonges et trahisons, Molière, Le petit Nicolas, quelques épisodes de la série Dix pour cent ou le dernier Astérix), a choisi le 19ème siècle comme cadre temporel de son film parce qu’il s’agit de la période romanesque par excellence idéale pour une comédie d’aventure romantique. Il explique : « Mais si j’avais dû tourner le film en anglais, je pense que j’en aurais fait un western ! D’ailleurs quand je le regarde, j’y vois des références très nettes : au début, quand Elizabeth marche dans le hall du château et que Neuville arrive à cheval, c’est « La Prisonnière du désert », l’image même de l’appel de l’aventure, les grands espaces… Quand Pauline raconte les exploits de son héros à l’assemblée, dans son salon, il y a un parfum d’ « Autant en Emporte le vent », et quand Neuville sort de la diligence, on est chez Sergio Leone ! De même, la charge des cosaques à la fin est totalement inspirée de « Mon nom est personne »… »  Après Un homme à la hauteur, il retrouve le toujours brillant Jean Dujardin secondé par la talentueuse et pétillante Mélanie Laurent dans un film en costumes, ce qui se fait de plus en plus rarement actuellement dans la production française.

Avant-programme

Le film sera précédé d’un court-métrage : Zombriella / Benjamin Gutshe / Allemagne / 2016 / 15 mn