Le sens de la fête

Le sens de la fete
20h30 – Dans les salles des fêtes
Jeudi 16 novembre St Amant-Roche-Savine
Vendredi 17 novembre La Chaise Dieu (auditorium Cziffra)
Samedi 18 novembre St Germain l’Herm
Mardi 21 novembre Billom (Moulin de l’Etang)
Mercredi 22 novembre Cunlhat
Jeudi 23 novembre Sauxillanges
Mardi 28 novembre Olliergues
  • Long métrage français
  • 1h57 - 2017
  • Genre : Comédie
  • Réalisé par Eric Toledano & Olivier Nakache
  • Avec Jean-Pierre Bacri, Jean-Paul Rouve, Gilles Lellouche, Vincent Macaigne, ...
  • Public : Adultes et adolescents

Résumé

Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd’hui c’est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d’habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l’orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie… Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu’à l’aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : Le sens de la fête.


Le Sens de la fête
Le Sens de la fête Bande-annonce VF

Les critiques

La Croix : « Autant le dire sans barguigner, ni bouder son plaisir, Le Sens de la fête, par son écriture, la rapidité de son rythme, sa mise en scène précise qui colle aux situations, son travail sur les lumières, et l’exceptionnelle composition des acteurs, dominée par un Jean-Pierre Bacri dont le rôle est taillé sur mesure, est un modèle de comédie populaire. » Jean-Claude Raspiengeas

Les inrockuptibles : « Dans le rôle du chef d’orchestre, le choix de Bacri relève ici du génie : qui mieux que l’acteur pour contenir les relâchements de son équipe ou les subits accès attendrissant des cinéastes ? » Murielle Joudet

Le point de vue Ciné Parc

Les réalisateurs de Nos jours heureux et d’Intouchables opèrent un retour aux comédies chorales de leurs débuts en orchestrant un hilarant festival de catastrophes, avec une science épatante du tempo, des répliques savoureuses et un casting formidable. On en redemande !