M

M
20h30 – Dans les salles des fêtes
Vendredi 26 janvier La Chapelle Agnon
Mercredi 31 janvier Bort l’Etang
Vendredi 2 février St Jean des Ollières
Samedi 3 février St Victor Montvianeix (La Grange – Le Bourg)
Mardi 6 février St Dier d’Auvergne
Mercredi 7 février Vic-Le-Comte (Halle du Jeu de Paume)
Jeudi 8 février Le Vernet Le Varenne
  • Long métrage français
  • 1h38 - 2017
  • Genre : Drame
  • Réalisé par Sara Forestier
  • Avec Sara Forestier, Redouanne Harjane, Jean-Pierre Léaud, ...
  • Public : Adultes et adolescents

Résumé

Mo est beau, charismatique, et a le goût de l’adrénaline. Il fait des courses clandestines. Lorsqu’il rencontre Lila, jeune fille bègue et timide, c’est le coup de foudre. Il va immédiatement la prendre sous son aile. Mais Lila est loin d’imaginer que Mo porte un secret : il ne sait pas lire.


M
M Bande-annonce VF

Les critiques

Elle : «  Sara Forestier aurait pu se contenter de raconter une histoire d’amour sur fond d’ascension sociale. Avec « M », elle délivre un message sincère sur l’amour certes, mais aussi sur l’apprentissage de la langue française qui peut paraître farfelue, et laisse transparaître quelques scènes drôles, comme celle du restaurant. » Khadija Moussou

 Le journal du Dimanche : « Un film avec un parti-pris audacieux et un univers singulier, où la poésie affleure à chaque plan, entre légèreté et gravité, avec des pointes d’humour distillées avec finesse. » Eric Mandel

Le point de vue Ciné Parc

A 16 ans, Sara Forestier (L’Esquive, Le Nom des gens, Primaire) a vécu une histoire qu’elle a eu envie de raconter, celle de son petit copain de l’époque qui lui avait caché son illettrisme. Quelques mois plus tard, sur le tournage de L’Esquive, elle en parle à Abdelatif Kechiche, qui l’encourage à écrire cette histoire. La comédienne mettra au final sept ans à finaliser son scénario. Elle explique : « C’était en 2002, cela fait onze ans, et cette histoire ne m’a jamais quittée, ni mon désir pour elle, ni mon envie de la raconter. Car au-delà de l’aspect personnel, cette histoire me semblait être une belle promesse de cinéma, il me semblait que le postulat de cet illettré qui cache son secret pouvait amener des situations de cinéma comiques ou tragiques. »

Avant-programme

Le film sera précédé d’un court-métrage : Decorado / Alberto Vasquez / France, Espagne / 2016 / 11 mn