Rock’n’Roll

Rock-n-roll
20h30 – Dans les salles des fêtes
Jeudi 20 avril Sugères
Samedi 22 avril Sauvessanges (salle paroissiale)
Mardi 25 avril Maringues (salle multimédia – collège Louise Michel)
Jeudi 27 avril Arlanc
Vendredi 28 avril Vertolaye
Mardi 2 mai St Dier d’Auvergne
Mercredi 3 mai Puy Guillaume
Vendredi 5 mai St Jean d’Heurs
Vendredi 5 mai Félines
Mardi 9 mai Tours-sur-Meymont

 

  • Long métrage français
  • 2h03 - 2017
  • Genre : Comédie
  • Réalisé par Guillaume Canet
  • Avec Guillaume Canet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche, ...
  • Public : Adultes et adolescents

Résumé

Guillaume Canet, 43 ans, est épanoui dans sa vie, il a tout pour être heureux. Sur un tournage, une jolie comédienne de 20 ans va le stopper net dans son élan, en lui apprenant qu’il n’est pas très « Rock », qu’il ne l’a d’ailleurs jamais vraiment été, et pour l’achever, qu’il a beaucoup chuté dans la «liste» des acteurs qu’on aimerait bien se taper… Sa vie de famille avec Marion, son fils, sa maison de campagne, ses chevaux, lui donnent une image ringarde et plus vraiment sexy… Guillaume a compris qu’il y a urgence à tout changer. Et il va aller loin, très loin, sous le regard médusé et impuissant de son entourage.


Rock’n Roll
Rock’n Roll Bande-annonce VF

Les critiques

Elle : « Guillaume Canet a l’intelligence de mettre les pieds dans le plat en s’attaquant à son apparence, son look, son image de gendre idéal auprès du public. Et c’est franchement très drôle ! » Khadija Moussou

Femme actuelle : « Sur le papier, il y avait tout à craindre de cette autofiction satirique par l’auteur des « Petits Mouchoirs ». C’était oublier que Guillaume Canet n’est jamais meilleur que devant la caméra et dans l’autodérision – sa première réalisation, « Mon idole », le prouvait déjà. » Nicolas Schaller

Le point de vue Ciné Parc

En 1995, Guillaume Canet débute une carrière d’acteur sans fausses notes. Il entame la seconde comme auteur-réalisateur dès 2002 avec son premier long-métrage, Mon idole, une fable amorale sur le milieu du show business. Après ce galop d’essai réussi, il aborde des genres différents et franchit un nouveau palier en 2006 en réalisant Ne le dis à personne. Fidèle à sa « bande », on retrouve souvent les mêmes amitiés solides dans ses castings : Marion Cotillard, sa compagne, bien sûr mais aussi François Cluzet, Gilles Lellouche ou bien encore Jean Rochefort… C’était notamment le cas dans Les petits mouchoirs. Après une expérience douloureuse aux Etats-Unis en tant que scénariste-réalisateur (l’adaptation du film Les Liens du sang , Blood Ties), il nous revient, assez inspiré, pour se moquer de sa condition de « people ».…