Sans adieu

Sans adieu
CINE-DISCUSSION – 20h30 – Dans les salles des fêtes
Mercredi 17 janvier Cunlhat *
Vendredi 19 janvier Sauxillanges **
Lundi 22 janvier Vic-Le-Comte (halle du Jeu de Paume) ***
Mardi 23 janvier Billom (Moulin de l’Etang) ***
  • Long métrage français
  • 1h39 - 2017
  • Genre : Documentaire
  • Réalisé par Christophe Agou
  • Public : Adultes et adolescents

Résumé

Dans sa ferme du Forez, à l’est du Massif Central, Claudette, 75 ans, se bat pour rester digne face à une société qui n’a plus grand-chose à faire d’elle, et dont elle a du mal à accepter et à suivre l’évolution. Le monde moderne avale chaque jour un peu plus ses terres, ses bêtes et celles de ses voisins. Comme elle, Jean, Christiane, Jean-Clément, Raymond, Mathilde et tous les autres résistent et luttent au quotidien pour préserver leurs biens… leur vie


Sans Adieu
Sans Adieu Bande-annonce VF

Les critiques

Le Monde : «  Un grand film, ce n’est peut-être que cela : la captation miraculeuse d’un geste inoubliable par lequel s’engouffrent tout le chaos et la discorde des émotions humaines.» Mathieu Macheret

La croix : « Un documentaire bouleversant sur les derniers paysans du Forez, réalisé par le photographe Christophe Agou, décédé depuis, fait le récit à la fois tendre et rude d’une humanité qui disparaît dans l’indifférence d’une société qui ne les voit plus.» Jean-Claude Raspiengeas

Le point de vue Ciné Parc

Christophe Agou, photographe réputé originaire de Montbrison et installé à New-York, est régulièrement revenu dans son Forez natal et s’est attaché à suivre, treize ans durant, des paysans âgés, seuls et isolés. Il a établi avec chacun un lien profond empreint de tendresse et d’émotion. Christophe Agou, qui avait auparavant réalisé un recueil de photos en 2010 (Face au silence) avec les mêmes protagonistes, n’aura malheureusement pas pu voir son film terminé puisqu’il est décédé en 2015. C’est son producteur, Pierre Vinour qui a repris le flambeau pour achever l’œuvre d’un cinéaste qui s’avérait prometteur.

Séance suivie d’une discussion avec intervenant (sous réserve suivant les salles) et d’un pot de l’amitié

* Ciné-discussion de CunlhatEn première partie : Lectures sur la ruralité par des lectrices de « Passeurs de mots » (20mn)

**Ciné-discussion de Sauxillanges : Projection en présence sous réserves d’Agnès Roche sociologue auteur de «Des Vies de pauvres. Les classes populaires dans le monde rural»

***Ciné-discussion de Billom et Vic-Le-Comte : projections en présence de Pierre Vinour (producteur du film) et d’un membre de la commission du film Auvergne