Comme des garçons

20h30 – Dans les salles des fêtes
Vendredi 1er juin La Chapelle Agnon
Mercredi 6 juin Bort l’Etang
Vendredi 8 juin St Jean des Ollières
Samedi 9 juin St Victor Montvianeix ( La Grange – Le Bourg)
Mardi 12 juin St Dier d’Auvergne (La briqueterie)
Mercredi 13 juin Vic-Le-Comte (Halle du Jeu de Paume)
Jeudi 14 juin Le Vernet-La-Varenne
Jeudi 14 juin St Georges Lagricol

 

  • Long métrage français
  • 1h30 - 2018
  • Genre : Comédie
  • Réalisé par Julien Hallard
  • Avec Vanessa Guide, Max Boublil, Bruno Lochet, Solène Rigot, Sarah Suco, Carole Frank, ...
  • Public : Adultes & adolescents

Résumé

Reims, 1969. Paul Coutard, séducteur invétéré et journaliste sportif au quotidien Le Champenois, décide d’organiser un match de football féminin pour défier son directeur lors de la kermesse annuelle du journal. Sa meilleure ennemie, Emmanuelle Bruno, secrétaire de direction, se retrouve obligée de l’assister. Sans le savoir, ils vont se lancer ensemble dans la création de la première équipe féminine de football de France.


Comme des garçons
Comme des garçons Bande-annonce VF

Les critiques

Première : « Totalement dans l’air du temps avec son décorum rétro, ses vannes sur les femmes très OSS 117 et ses maillots de foot sixties, Comme des garçons s’envisage aussi comme une comédie « Trente glorieuses » en hommage aux textes de Goscinny et aux succès populaires de Gérard Oury. » Sylvestre Picard

 Le journal du Dimanche : « Une comédie touchante et drôle portée par des acteurs impeccables (Max Boublil, Vanessa Guide), un propos fort (le machisme), une esthétique vintage élégante et une réalisation qui se distingue du tout-venant du rire à la française. » E.M.

Le point de vue Ciné Parc

Malgré le fait que ce soit le premier long métrage de Julien Hallard, ce garçon n’est pas un inconnu pour nous… Voilà près de 15 ans qu’on a pu découvrir ses courts-métrages qui écumaient les festivals. L’un d’entre eux a même été primé en 2009 à Clermont-Ferrand : Cheveu. Ce film a d’ailleurs été rediffusé cette année en ouverture du Festival en raison de la présence dans le jury d’un de ses acteurs récurrent (Franck Bruneau). Ces films, à l’image, de son long métrage ont toujours un petit goût de nostalgie pop, assaisonnés à la sauce humoristique sans manquer de glisser parfois dans le drame (léger)… Pour écrire le scénario de Comme des garçons, Julien Hallard a collaboré avec Claude Le Pape (Les Combattants) et Fadette Drouard (Patients) et il revendique la portée féministe de son film. Un féminisme qu’il qualifie de « pratique » : « Leur lutte visait un but précis : celui de jouer au foot. Ces femmes n’étaient en rien des Simone de Beauvoir, des Elisabeth Badinter, ou des membres du MLF : elles étaient factrices, fille d’agriculteurs ou femme au foyer ; elles disent n’avoir pas eu de réelle conscience politique ; seule l’envie de jouer à ce sport réservé à l’époque aux seuls hommes leur ont donné l’envie de changer l’ordre des choses établi. »

Avant-programme

Le film sera précédé d’un court-métrage : La république des enchanteurs / Fanny Liatard, Jérémy Trouilh / France / 2016 / 13 mn