Prendre le large

Prendre le large
20h30 – Dans les salles des fêtes
Jeudi 7 décembre St Amant-Roche-Savine (salle culturelle)
Vendredi 8 décembre La Chaise Dieu (auditorium Cziffra)
Samedi 9 décembre St Germain l’Herm
Mardi 12 décembre Billom (Moulin de l’Etang)
Mercredi 13 décembre Cunlhat
Jeudi 14 décembre Sauxillanges
Mardi 19 décembre Olliergues

 

  • Long métrage français
  • 1h43 - 2017
  • Genre : Drame
  • Réalisé par Gaël Morel
  • Avec Sandrine Bonnaire, Mouna Fettou, Kamal El Amri, ...
  • Public : Adultes et adolescents

Résumé

Edith, 45 ans, ouvrière dans une usine textile, voit sa vie bouleversée par un plan social. Loin de son fils et sans attache, plutôt que le chômage, elle est la seule à choisir de rejoindre son usine délocalisée au Maroc…


Prendre le Large
Prendre le Large Bande-annonce VF

Les critiques

Positif : « Toujours à bonne distance de son sujet et de ses personnages, Gaël Morel (« Après lui », « Notre paradis ») signe son meilleur film, aussi convaincant dans la délicatesse de son approche psychologique que dans sa radiographie d’un univers social déliquescent.» Olivier De Bruyn

Télérama : «Pour décrire le courage d’Edith comme sa fragilité, le cinéaste Gaël Morel et l’actrice Sandrine Bonnaire trouvent la note juste, dans un bel élan de générosité commune.» Frédéric Strauss

Le point de vue Ciné Parc

Découvert comme acteur chez André Téchiné (Les roseaux sauvages) Gaël Morel rêvait avant tout de devenir metteur en scène. Après A toute vitesse, Les chemins de l’oued, le clan, Après lui où il dirigera Catherine Deneuve et Notre paradis, c’est au tour de Sandrine Bonnaire de passer devant sa caméra. C’est en évoquant avec son père la situation du textile à Villefranche-sur-Saône, où il a longtemps travaillé lui-même comme ouvrier, que Gaël Morel a eu l’idée de son héroïne, une femme qui accepte un reclassement au Maroc. Le cinéaste a ainsi voulu, avec Prendre le large, rendre hommage au milieu ouvrier d’où il vient..